Le bon berger avec les KT2

Ce 13 février nous avons rencontré « le bon berger », nous nous sommes rendus compte, que nous étions tous des bons bergers mais que parfois nous étions la brebis égarée

Nous avons demandé pardon, car comme les brebis nous nous égarons, nous nous fâchons, nous ne respectons pas les autres, nous ne faisons pas la paix.

Nous avons été surpris de voir comment le berger a ramené sa brebis près des autres.

… Le berger portait sa brebis sur ses épaules.

Nous avons fait le parallélisme entre le berger et le port de l’étole du prêtre.

Cette étole symbolise la brebis perdue que le berger est allé chercher.

L’étole symbolise aussi le poids des péchés et le pardon de la mission que l’on porte comme Jésus portait sa croix par amour pour nous.

Tous les enfants ont décoré leur étole, en dessinant sur l’étole ce qui leur parlait le plus (un mouton, une croix, un soleil, une grappe de raisin, une bougie, la barque de Jésus…).

Au cours de la célébration qui a suivi, l’abbé Pierre a béni les étoles et il les a remises à chaque enfant. (Voir photos)

(Nous remercions la paroissienne qui a bien voulu confectionner les 27 étoles !)

Essayons d’être un bon berger autour de nous, surtout en ces moments où le moral baisse, les difficultés envahissent les familles, soyons vigilant et à l’écoute !

Carême 2022 pour les enfants

Texte du mercredi des cendres :  évangile selon saint Matthieu (Mt 6, 1-6. 16-18)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux. Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.

Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra. »

Vous avez écouté, dans l’évangile, trois mots importants qui sont ?

 AUMÔNE – PRIÈRE- JEÛNE

Durant le carême, les chrétiens sont invités à pratiquer l’aumône, le jeûne et la prière.

 Qu’est-ce que cela veut dire ?

Lire la suite

En route vers Pâques : découvrons le carême

Objectif : Faire découvrir le sens du carême, les actes du carême, le but du carême.

Le mystère chrétien est célébré par des grandes fêtes : Noël, Pâques…

Pâques est la fête la plus importante pour les chrétiens. Nous avons vu que Noël, la naissance de Jésus Christ est préparée par le temps de l’Avent.

Pâques, la résurrection de Notre Seigneur est aussi préparée par le temps de Carême.

Lire la suite